Collection | Économie et société | Versus

LE CONSOMMATEUR COPRODUCTEUR DE VALEUR

L’axiologie de la consommation

Dire que le consommateur est le coproducteur de la valeur (d’usage), c’est accepter l’idée qu’un objet, seul, n’a pas de valeur. Elle n’émerge que lorsque l’objet est intégré dans une pratique. C’est aussi accepter que le consommateur est un incessant producteur. Il produit des repas, de la décoration intérieure, des looks ou de l’éducation…, et même de la résistance à certains aspects du marché. L’émergence de la valeur d’un objet résulte de son interaction avec un sujet.

Tout objet se présente comme une ressource, c’est-à-dire des possibilités d’actions qu’un sujet peut actualiser en mobilisant des compétences dans une situation concrète. Il faut donc reconnaître le rôle actif du sujet et le rôle des objets en tant que quasi sujets, capables eux aussi d’agir.

On appelle, ici, valuation le processus qui fait émerger la valeur de l’expérience individuelle d’une pratique. On s’écarte donc d’une conception des pratiques fondée exclusivement sur ce que la sociologie de la consommation nomme un habitus. Notre approche permet d’esquisser une théorie des formes de la valeur, c’est-à-dire une axiologie de la consommation.

On peut alors jeter aux oubliettes :

– la notion de besoin, au profit de celles de compétence et de performance, car la consommation est d’abord un « faire » ;

– la prétention du marketing standard, qui veut faire croire que les marketers sont les créateurs de la valeur ;

– la notion d’utilité, dont le principal rôle est de dispenser la pensée économique d’une analyse de la valeur d’usage afin de se préoccuper uniquement de la valeur d’échange ;

– l’idée qu’on ne consomme jamais l’objet en soi mais seulement en tant que signe.

Gilles MARION sur XERFI PRECEPTA Stratégiques 

En voir plus

Fiche technique

Titre
LE CONSOMMATEUR COPRODUCTEUR DE VALEUR
Date de parution
25 janvier 2016
Nombre de pages
208
ISBN
978-2-84769-845-9
Type
Broché
Noir
Format
140 x 205
Thème
Marketing / Vente / Distribution
Recherche / Essais
Collection
Économie et société

Auteurs

MARION Gilles

GILLES MARION

Professeur émérite à EMLYON Business School. Ses travaux portent principalement sur la compréhension de la production de valeurs par le consommateur, les expériences de consommation et les pratiques des utilisateurs ; ainsi que sur la théorie des conventions et l’analyse critique des doctrines du marketing.

Il est l’auteur de plusieurs articles publiés en français et en anglais dans Revue Française de Gestion, Recherche et Applications en Marketing, Perspectives Culturelles de la Consommation, Marketing Theory ou Consumption Markets & Culture. 

Dans le même thème

Marketing / Vente / Distribution
Santé consommation et marchés

SANTÉ, CONSOMMATION ET MARCHÉS

HÉLÈNE GORGE
La marchandisation et la managérialisation des soins ne cessent de questionner et d’inquiéter à la fois les acteurs au cœur du système de soins, tels que les professionnels de santé, mais aussi les gestionnaires. Ces derniers se saisissent progressivement des difficultés issues de transformations rapides dans le secteur de la…
conso sous contrainte

LA CONSOMMATION SOUS CONTRAINTE

DOMINIQUE DESJEUX | PHILIPPE MOATI
Autour des années 2000, avec l’émergence de la Chine, le futur est devenu en 20 ans un monde exotique à découvrir, un monde instable, sans point de repère évident et pour lequel les outils disciplinaires traditionnels de son exploration se révèlent peu adaptés. La crise sanitaire va remettre au goût…
Marketing social et nudge

MARKETING SOCIAL ET NUDGE

KARINE GALLOPEL-MORVAN | DOMINIQUE CRIE
Cet ouvrage s’inscrit dans l’engouement et les débats actuels relatifs à la mobilisation du marketing social et du nudge pour faire changer les comportements de santé des individus. Il rassemble les expériences, opinions et théories mobilisées et vécues par 88 spécialistes nationaux et internationaux (France, Grande-Bretagne, Espagne, Suisse, Belgique, États-Unis…
Toute la thématique