Apprendre aujourd'hui pour pratiquer demain

suivez-nous sur
s'inscrire à la newsletter
Newsletter Éditions EMS

Se connecter

Mon panier

Moderniser les ports ouest-Africains. Enjeux et perspectives

Messan LIHOUSSOU, Benjamin STECK - 2018 - 420 pages

Collection :
Thèmes : Transport et logistique maritime  


ISBN : 978-2-37687-104-0
Année de parution :
Nombre de pages : 420 pages
Format : 155 x 240
Type d'ouvrage : Broché / noir
 non disponible
Version PDF Gratuit !
Envoi rapide

Cet ouvrage a bénéficié du soutien financier de la Fondation Sefacil et du laboratoire IDEES Le Havre.***OUVRAGE DISPONIBLE EN VERSION ELECTRONIQUE UNIQUEMENT !***

Ce livre est le deuxième de la collection « Afrique Atlantique ». Dans le premier, Le port dans la ville, étaient traitées les relations diverses et complexes entre les ports de l’Afrique de l’ouest et les villes au sein desquelles ils se développent. Dans ce deuxième ouvrage, l’angle choisi est celui de la modernisation des ports ouest-africains.

Cette modernisation est une nécessité pour les Etats africains qui cherchent à conforter leur inscription dans le grand mouvement de la mondialisation économique. La croissance des richesses créées, chaque année, dans cette partie du monde, est désormais un fait avéré et les signes se multiplient d’une dynamique porteuse d’échanges croissants avec le reste du monde. Dès lors, les ports par lesquels passent la quasi-totalité des flux matériels qui ont pour origine ou pour destination l’Afrique, doivent s’agrandir, s’équiper, offrir de meilleures conditions de navigation. Pour y parvenir, il leur faut mobiliser des moyens financiers élevés, hors de portée des finances publiques nationales. Il leur faut donc s’ouvrir aux grands investisseurs mondialisés spécialisés dans la logistique. Ce faisant, se pose la question de l’adaptation des formes de la gouvernance portuaire, très majoritairement étatique, et de leur évolution vers des formes où les intérêts privés prennent peu à peu le pas sur la logique première de la souveraineté. Une telle modernisation s’accompagne aussi de transformations des activités traditionnelles qui se trouvent mises à l’écart des grandes dynamiques économiques. Cela entraîne des formes nouvelles de mobilisation citoyenne avec lesquelles les pouvoirs doivent désormais compter.

Cet ouvrage est composé de dix-neuf contributions dressant un tableau stimulant de l’état de la recherche africaine sur les ports et plus généralement sur les transports insérés dans le déploiement de la logistique mondiale.

Il est dirigé par Messan LIHOUSSOU, chercheur associé à l’Unité Mixte de Recherche CNRS IDEES et enseignant à l’université d’Abomey-Calavi (Bénin) et Benjamin STECK, géographe, professeur émérite à l’université du Havre, chercheur à l’Unité Mixte de Recherche CNRS IDEES.

Messan LIHOUSSOU

Chercheur associé à l’UMR IDEES-Le Havre et enseignant à l’université d’Abomey-Calavi (Bénin), il est titulaire d’un doctorat en géographie des transports de l’université du Havre (France) avec une thèse sur « Ports et désenclavement territorial : cas de l’arrière-pays du port de Cotonou » soutenue en 2014. Il a participé de juin 2016 à septembre 2017 au projet dénommé « All Cars Export ACE » sur la filière des véhicules d’occasion depuis l’Europe vers l’Afrique de l’ouest pour le compte d’HAROPA. Ses travaux sur l’articulation port/arrière-pays/terminal intérieur/corridor sous l’angle de l’ouverture des territoires et de la compétition sont publiés dans des revues académiques reconnues dont Géotransports (2014) et les Cahiers Scientifiques du Transport (2017). Son ambition est de promouvoir la collaboration entre universitaires et professionnels du Transport et de la Logistique.

Benjamin STECK

Géographe, il est professeur émérite à l’université du Havre, chercheur à l’Unité Mixte de Recherche CNRS IDEES. Ses travaux portent sur la contribution des transports au développement économique et social des territoires et des sociétés qui y vivent, tout particulièrement en Afrique. Il analyse les enjeux de la transformation de l’espace portée par la construction des infrastructures, la modernisation des outils du transport, les évolutions dans l’organisation et le fonctionnement des chaînes logistiques, les stratégies des divers ordres d’acteurs concernés. Il a publié, entre autres, dans les revues L’espace géographique, Mappemonde, Echogéo, Belgéo, Les cahiers de géographie du Québec, les Cahiers scientifiques du transport, Flux, Géotransports