Apprendre aujourd'hui pour pratiquer demain

suivez-nous sur
s'inscrire à la newsletter
Newsletter Éditions EMS

Se connecter

Mon panier

Stratégies collectives

Saïd YAMI, Frédéric LE ROY - 2007 - 416 pages

Collection : Gestion en liberté
Thèmes :


ISBN : 978-2-84769-073-6
Année de parution : 2007
Nombre de pages : 416 pages
Format : 160 x 240
Type d'ouvrage : Broché
Disponible : Oui
version papier 29,50 €
e-book 19,99 €
Envoi rapide

Rivaliser et coopérer avec ses concurrents

Consortiums R&D, labels, Groupement d’Intérêt Economique, marque commune, etc., les entreprises multiplient aujourd’hui les stratégies de coopération qui dépassent la simple relation d’alliance deux à deux et qui se concrétisent par des collaborations qui peuvent englober l’ensemble des concurrents d’une industrie. Agir collectivement entre concurrents semble devenir un mode relationnel privilégié dans le contexte économique contemporain, marqué par la globalisation des marchés, l’arrivée de nouveaux acteurs, de nouvelles formes d’organisation et de relations entre les entreprises (réseaux inter-organisationnels, concurrence multi-marchés, hyper-compétition, intervention d’autorités de régulation ou de groupes de pression, etc.).

 

Afin de mieux comprendre ces stratégies collectives, cet ouvrage comporte trois parties, composées de chapitres qui sont tous fondés sur des études de cas approfondies de stratégies des firmes dans leurs secteurs d’activités. Ainsi, une première partie est consacrée à l’étude du concept de stratégie collective. Une deuxième partie appréhende les stratégies collectives dans des industries et des marchés « traditionnels ». Une troisième partie, enfin, présente les stratégies collectives dans des industries et des marchés « nouveaux ».

 

L’ensemble des chapitres de cet ouvrage montre qu’agir collectivement avec ses concurrents est un comportement facteur de performances sur les marchés d’aujourd’hui et, sans doute, encore plus, sur les marchés de demain. La capacité à créer, gérer et transformer des collectifs d’entreprise devient ainsi un des fondements principaux de la compétitivité au XXIe siècle.

 

Coordonné par Saïd Yami et Frédéric Le Roy , cet ouvrage contient les contributions de Philippe Baumard, Joëlle Benda, Benoît Demil, Hervé Dumez, François Fort, Jérôme Ibert, Alain Jeunemaître, Frédéric Le Roy, Xavier Lecocq, Stéphanie Loup, Bertrand Nicquevert, Markus Norberg, Florence Palpacuer, Pierre Roy, Albéric Tellier, Amélie Trouinard, Vanessa Warnier et Saïd Yami.

Saïd YAMI

Saïd YAMI

Maître de conférences en sciences de gestion à l'université de Montpellier (ISEM), il est membre de l'ERFI et y anime le groupe de recherche "stratégies collectives". Ses recherches portent sur les relations de concurrence et s'articulent autour de trois thématiques principales : la rivalité et les concepts de groupes stratégiques et stratégies de rupture ; la coopération et en particulier les partenariats dans le secteur de la recherche publique et semi-publique ; la relation duale concurrence/coopération ou "coopétition" et le concept de stratégies collectives. Son principal champ d'analyse est constitué par les secteurs fondés sur la connaissance et le savoir, notamment dans le secteur des TIC.

Frédéric LE ROY

Frédéric LE ROY

Frédéric LE ROY est professeur à l’Université de Montpellier (Institut Montpellier Management) et Montpellier Business School (MBS). Il est également Visiting Scholar à l’Université de Berkeley (Haas School of Business). À Montpellier, il est notamment responsable du Coopetition Lab et directeur du Master Consultant en Organisation, Management et Stratégie (CEMOS). Ses recherches portent principalement sur les alliances et la coopétition. C’est un expert reconnu internationalement sur ces sujets. Il a publié plus de soixante-dix articles scientifiques dans les meilleures revues internationales ainsi qu’une dizaine d’ouvrages. Il co-dirige l’Observatoire des alliances, des partenariats et de la coopétition (OBSAP). Il est également co-auteur du MOOC Management des Alliances et des Partenariats (MAPs).