Apprendre aujourd'hui pour pratiquer demain

suivez-nous sur
s'inscrire à la newsletter
Newsletter Éditions EMS

Se connecter

Mon panier

Commerce extérieur :

anatomie d'un mal français

Stéphan BOURCIEU - 2014 - 120 pages

Collection : Management & prospective
Thèmes : Marketing / Vente / Distribution   Management / Organisation / Stratégie   Recherche / Essais  


ISBN : 9782954337968
Année de parution : 2014
Nombre de pages : 120 pages
Format : 155x240
Type d'ouvrage : Broché
Disponible : Oui
version papier 25,00 €
Envoi rapide

Année après année, le déficit du commerce extérieur français se creuse inexorablement. Euro trop fort, concurrence déloyale des pays asiatiques ou encore coût de l’énergie, toutes les justifications sont bonnes pour se détourner des causes réelles de ce mal français. La dégradation du commerce extérieur révèle les problèmes structuraux de l’économie française : compétitivités prix et hors-prix insuffisantes, nombre d’entreprises exportatrices inférieur de moitié à celui de l’Allemagne ou de l’Italie.

Pourtant des solutions existent. Elles relèvent bien évidemment des responsables politiques, via des décisions macroéconomiques indispensables pour restaurer la compétitivité de la France. Mais elles concernent également les dirigeants d’entreprises tant au niveau sectoriel que managérial.

A partir de données statistiques précises, cet essai dresse le constat des failles du commerce extérieur français et envisage des solutions pour enfin sortir de la spirale du déclin.

Stéphan BOURCIEU

Stéphan BOURCIEU

Docteur en Sciences de gestion de l’Université Jean Moulin Lyon 3, Stéphan Bourcieu (IHEE 2012) est Enseignant-chercheur en management stratégique et Directeur général du Groupe ESC Dijon-Bourgogne depuis 2006. Auteur de nombreux articles scientifiques, chapitres d’ouvrages et communications dans des conférences académiques, il poursuit ses recherches sur les PME à l’international et le commerce extérieur français. Il participe
également au débat public sur ces thèmes en publiant de nombreuses tribunes dans la presse.