Apprendre aujourd'hui pour pratiquer demain

suivez-nous sur
s'inscrire à la newsletter
Newsletter Éditions EMS

Se connecter

Mon panier

Les villégiatures du XVIe au XXIe siècle

Marc BOYER - 2008 - 240 pages

Collection : Questions de société
Thèmes : Recherche / Essais  


ISBN : 978-284769-088-0
Année de parution : 2008
Nombre de pages : 240 pages
Format : 155 x 240
Type d'ouvrage : Broché
Disponible : Oui
version papier 20,30 €
e-book 12,99 €
Envoi rapide

Un panorama du tourisme sédentaire.

Au sein du grand ensemble qu’est le tourisme, Marc BOYER nous invite à découvrir les « villégiatures », c’est-à-dire le tourisme sédentaire. Si beaucoup d’études portent sur le tourisme en général ou sur les voyages, s’intéresser aux villégiatures est une démarche originale.

 

Pourtant cette pratique culturelle est bien la plus ancienne. La maison de campagne, connue des anciens Romains, s’épanouit avec la villegiatura de la Renaissance italienne, à travers les siècles jusqu’à l’actuelle résidence secondaire . Les XVIIIe et XIXe siècles ajoutèrent les saisons et stations estivales de villégiature, thermales, montagnardes, balnéaires océaniques puis méditerranées, après 1925.

 

L’hiver dans le Midi , inventé après 1763, fut, jusqu’à son rapide déclin (en 1930) la plus longue saison de villégiature (d’octobre à avril) ; une nouvelle mode la supplanta : les glisses sur la neige. D’autres formes apparaissent comme la villégiature du soleil .

 

Demeure l’essentiel : la villégiature, hier et plus encore aujourd’hui, est un grand marché économique, un espace d’aménagement. Les stations de villégiature assurent l’animation des saisons, la sédentarité oisive, exprime la quête de la distinction, le désir de contact avec la Nature.

 

La sphère du tourisme n’est donc pas seulement celle du voyage et de la découverte, mais aussi celle de l’enracinement, de la jouissance ou du retour nostalgique.

Marc BOYER

Marc BOYER

Docteur d’Etat, Agrégé de l’Université, a créé les Centres de recherche et d’enseignement sur le tourisme des Université d’Aix-Marseille puis de Lyon II (où il fut vice-président). Il fut Président de l’Association Méditerranéenne de Sociologie du Tourisme. Il a écrit une quinzaine d’ouvrages sur ce thème (dont Le tourisme en France , EMS, 2003).
Son ouvrage sur Le thermalisme dans le grand Sud-est fut couronné en 2006 par l’Académie Française.