Apprendre aujourd'hui pour pratiquer demain

suivez-nous sur
s'inscrire à la newsletter
Newsletter Éditions EMS

Se connecter

Mon panier

La planète va bien, c'est nous qui allons mal !

Michel SORIANO - 2007 - 256 pages

Collection : Questions de société
Thèmes : Recherche / Essais   Environnement / Ethique / Société  


ISBN : 978-2-84769-078-1
Année de parution : 2007
Nombre de pages : 256 pages
Format : 160 x 240
Type d'ouvrage : Broché
 non disponible
e-book 12,99 €
Envoi rapide

Un formidable panorama des problèmes actuels de l'homme et des solutions envisageables.

Michel Soriano replace l’homme dans un contexte universel. Du face à face sciences/religions et de leur incontestable responsabilité dans l’impasse écologique qui se profile, il extrait des règles qu’il considère comme universelles pour la conduite des actions de l’homme qui se retrouve désormais face à lui-même. Très concrètement il se penche ensuite sur les problèmes économiques, sociaux, écologiques et politiques. Il décortique et démontre les risques et les déviations inhérents aux systèmes économiques, politiques et culturels dans lesquels nous sommes enfermés et propose des solutions.

 

En effet, il ne se contente pas de se désoler ou de se lamenter sur les pesticides, les cancers, le réchauffement climatique, les dérives de la mondialisation… Fort de son expérience d’industriel de terrain qui l’a conduit à se confronter à ces questions voire à mettre en œuvre des solutions, il s’attache au concret et propose ce qui lui semble possible pour dit-il : « sauver l’homme et sa planète ! ».

 

Un travail unique par la globalité de l’approche philosophique, scientifique, économique et politique, tout autant que par l’engagement concret et la vision du chef d’entreprise.

Michel SORIANO

Michel SORIANO

Ingénieur et dirigeant d’entreprises, il intervient à l’international. Les actions environnementales qu’il mène avec les entreprises qu’il dirige ont été reconnues et primées que ce soit en France, en Europe ou à l’international. Ainsi il connaît la façon dont les choses se passent de l’intérieur, dans le monde de l’économie libérale mondiale et de la modernité. Il est au fait des flux de capitaux, de marchandises et de la responsabilité technique, économique ou politique des décideurs. Il est l’auteur d’ouvrages majeurs sur le comportement et la responsabilité des dirigeants, mais aussi sur la position concrète des hommes face à leur responsabilité économique, sociale et planétaire.