Apprendre aujourd'hui pour pratiquer demain

suivez-nous sur
s'inscrire à la newsletter
Newsletter Éditions EMS

Se connecter

Mon panier

Les difficultés des enseignants en fin de carrière : des révélateurs des formes de pénibilité du travail (Management & avenir - N°73)

22 pages

Auteurs : Dominique CAU-BAREILLE


Cet article présente les résultats d’une recherche portant sur les fins de carrière des enseignants du premier et du second degré en France. Alors que le gouvernement met en place des mesures pour allonger les carrières, on observe de nombreux départs précoces à la retraite dans cette profession. Par le biais d’entretiens approfondis, ancrés dans le champ de l’ergonomie, menés auprès d’enseignants quinquagénaires du premier et second cycle, nous avons cherché à comprendre les raisons de ces départs, les difficultés rencontrées en fin de carrière. Notre objectif était d’appréhender la double problématique du vieillir au travail et vieillir par le travail. Les entretiens ont révélé que plus les enseignants avancent en âge, plus le coût humain du travail augmente en dépit de l’expérience acquise au fil de l’âge. Les problèmes de santé s’accroissent, la fatigue liée à l’activité s’accentue, les besoins de récupération sont plus importants ; la sensibilité aux contraintes des situations de travail augmente. Leur sentiment d’efficacité personnelle diminue, générant des inquiétudes sur leurs capacités à tenir jusqu’en fin de carrières. Cela les contraint à de plus en plus de régulations à la fois dans le champ du travail comme dans la sphère privée, parfois à une réduction du temps de travail, dans les cas extrêmes à des départs précoces. Sur la base de ces résultats, nous proposerons des pistes de réflexion pour une meilleure prise en compte de cette problématique. 


 

This article presents the results of a research project focused on the career of primary and secondary school teachers as they approach retirement in France. While the government sets up measures to lengthen careers, it is observed that many teachers retire before the retirement age set by the government. The reasons for these early retirements and the difficulties they meet at the end of their career were investigated through thorough conversations, anchored in the field of the ergonomics, led by fifty-year-old teachers from primary and secondary school. The objective was to study the double problem of ageing at work and ageing because of the work, to hold at the same time the problem of the ageing and the problems of professional wear. The interviews revealed that the more the teachers advance in age, the more the human cost of the work increases despite the acquired experience. Health problems increase, the fatigue related to the activity becomes more noticeable, the need for recovery is more important ; the sensitivity to the constraints of the working situations increases. Their feeling of personal efficiency decreases, generating concerns on their ability to continue working at the end of their career. It forces them to more and more regulations at the same time in the field of the work and in their private sphere. Sometimes, it consists in a reduction in working hours or in the extreme cases, in early departures. On the basis of these results, avenues of reflection will be proposed for a better consideration of this problem. 

15,00 €
Revue Management & avenir
Numéro Management & avenir - N°73
Date de parution Novembre 2014
ISSN 1768-5958

Autres articles du numéro :