Apprendre aujourd'hui pour pratiquer demain

suivez-nous sur
s'inscrire à la newsletter
Newsletter Éditions EMS

Se connecter

Mon panier

Le gaspillage perçu des objets : une analyse par les théories de la distance psychologique et des niveaux de représentation (Décisions marketing - N°93)

22 pages

Auteurs : Valérie GUILLARD


L’objectif de cet article est de comprendre dans quelle mesure les individus perçoivent qu’ils gaspillent des objets en empruntant les théories de la distance psychologique et des niveaux de représentation. L’analyse de 21 entretiens réalisés à domicile montre que les distances spatiale, temporelle, hypothétique et sociale aux objets influencent la façon dont les individus se représentent leur utilité (abstraite/concrète) et perçoivent ou non leur gaspillage. Plus précisément, les résultats montrent que : 1) les distances spatiale, temporelle et hypothétique aux objets génèrent une représentation abstraite de leur utilité ce qui conduit à un faible gaspillage perçu ; 2) la distance sociale au futur bénéficiaire des objets conduit à une représentation abstraite de leur usage et à un fort gaspillage perçu. Les implications théoriques, managériales et sociétales de ces résultats sont discutées. Mots-clés : gaspillage des objets, pratiques de circulation des objets, théories de la distance psychologique et des niveaux de représentation, déchets. 


Perceived wastage of objects: An analysis through psychological distance theory and construal-level theory 

The aim of this paper is to understand, by drawing on psychological distance theory and construal-level theory, the extent to which individuals perceive that they waste things. Analysis of 21 interviews conducted at the respondents’ homes shows that their spatial, temporal, hypothetical and social distances to objects influence how they represent the utility of objects (abstract/concrete) and whether or not they perceive their wastage. More specifically, the results show that: 1) the spatial, temporal and hypothetical distances to the objects generate an abstract representation of their utility which leads to a low perceived wastage; 2) the social distance to the future beneficiary of the objects leads to an abstract representation of their use and to a high perceived wastage. The theoretical, managerial and societal implications of these findings are discussed. Keywords: wastage of objects, practices pertaining to the circulation of objects, psychological distance theory and construal-level theory, waste. 

15,00 €
Revue Décisions marketing
Numéro Décisions marketing - N°93
Date de parution 2019
ISSN 0779-7389
Nombre de pages 112 pages
Format 180 x 260 mm

Autres articles du numéro :