Apprendre aujourd'hui pour pratiquer demain

suivez-nous sur
s'inscrire à la newsletter
Newsletter Éditions EMS

Se connecter

Mon panier

Parler de management et de gestion éthique. Un exemple : le recueil des directives anticipées (Management & avenir - N°82)

24 pages

Auteurs : Karine BREHAUX, Corinne FREMOND-LEJEUNE


Les directives anticipées, en référence à la loi de 2005, dite Loi de Léonetti, constituent un dispositif d’expression, par anticipation, de la volonté du patient quant à sa fin de vie, pour le cas où il ne serait plus en capacité de le faire. Une étude a été menée dans un centre hospitalier sur la phase de recueil. Comme toute activité, ce processus est soumis à des dangers. Face à eux ou en situation dangereuse, la méthode d’Analyse Globale des Risques (AGR), appliquée au sujet, permet d’identifier et de caractériser les scénarios conduisant à des évènements redoutés afin de définir des actions de réduction des risques assorties ou non de paramètres de sécurisation. Elles sont soumises à validation des dirigeants sur la base des risques majeurs et d’un bilan financier. Le coordonnateur de la gestion des risques associés aux soins de l’établissement conduit la démarche et anime le groupe d’experts du système étudié. Cette étude a permis d’identifier 332 scénarios dont 42,77 % associés à un risque tolérable sous contrôle et 11,14 % à un risque non acceptable, définis ainsi par la matrice de criticité, outil managérial de décision. Parmi ces derniers, trois risques majeurs ont été identifiés sur la base des valeurs maximales des risques moyens. Deux d’entre eux étaient associés à l’étape d’évaluation des capacités du patient à exprimer ses volontés et le troisième était associé à l’étape de recueil de la décision du patient de rédiger ou non ses directives anticipées. Deux actions de réduction des risques, de nature préventive et économiquement rentables, chacune consolidée par un paramètre de sécurité ont été retenues en guise de traitement. L’élaboration d’un projet managérial énonce des valeurs partagées et cette étude permet de les décliner objectivement : rendre compatible les évolutions de l’hôpital avec la démarche éthique, rappeler les valeurs communes du service public hospitalier en les corrélant avec les droits des personnes et les valeurs éthiques (égalité, neutralité, médiation, respect de la réglementation, respect du consentement de la personne). Cela nécessite de développer des principes de management éthique participatif où de nouveaux profils de managers (à la fois directeur d’établissement et éthicien ?) seraient appréciés et où le coordonnateur de la gestion des risques associés aux soins de l’établissement pourrait être un nouveau manager créatif. 


 

The anticipated directives, in references to the LEONETTI’s law promulgated in 2005, are a way to express patients’ choices concerning their end of life in cases where they would not be able to do so. A study was conducted in a hospital on the collection phase. As an activity, this process is subject to dangers. In this situation, the method of Global Risk Analysis, applied to the subject, allows the scenarios leading to feared events to be identified and characterised. Actions to reduce the risks and securing parameters can be defined and submitted to the leaders in order to consult major risks data bases and financial statements. The risk management coordinator leads the process and guides the expert specialised in the studied system. This study allows 332 scenarios to be identified with 42.77% matching tolerable risks under control and 11.14% matching unacceptable risks regarding the criticality matrix. As part of them, three major risks were identified considering the maximal values of the average risks. Two of them were associated to the evaluating stage of patients’ capacity to express their will and the third one was associated to the collecting stage of patients’ choice to write or not their anticipated directives. Two actions, preventive, financially interesting and strengthened by secure parameters were chosen to reduce the risks. The development of a managerial project sets out shared values and this study allows to decline objectively : make it compatible developments of the hospital with the ethical approach, remember the common values of the public hospital service by correlating them with the rights of persons and ethical values (equality, neutrality, mediation, compliance, respect of the person’s consent.). This requires the development of participatory ethical management principles which new profiles managers (both warden and ethicist ?) Would be appreciated and where the coordinator of risk management associated with the care of the institution could be a new creative manager. 

15,00 €
Revue Management & avenir
Numéro Management & avenir - N°82
Date de parution Décembre 2015
ISSN 1768-5958
Format 155 x 240 mm

Autres articles du numéro :