Apprendre aujourd'hui pour pratiquer demain

suivez-nous sur
s'inscrire à la newsletter
Newsletter Éditions EMS

Se connecter

Mon panier

Enjeux et pratiques de l’IFRS 3 et IAS 36 - Etude de la communication financière du goodwill des sociétés françaises : impact des politiques de dépréciation (Management & avenir - N°92)

19 pages

Auteurs : Charlotte DISLE, Rémi JANIN


De par la situation économique durant la période 2009-2013, les sociétés françaises du SBF 120 sont contraintes pour la plupart de déprécier leur écart d’acquisition. Cependant, les sociétés, qui constatent régulièrement des pertes de valeur, adoptent un reporting de qualité à l’inverse des sociétés qui enregistrent brutalement une forte dépréciation du goodwill sur un ou deux exercices. 


 

Given the uncertain and difficult economic environment over the 2009-2013 period, the french companies of SBF 120 had to record, for the all, significant impairments of their goodwill. Nevertheless, the companies which depreciate regularly communicate better about their goodwill than the companies which account impairment of their goodwill suddenly in only one year or two. 

15,00 €
Revue Management & avenir
Numéro Management & avenir - N°92
Date de parution Mars 2017
ISSN 1768-5958

Autres articles du numéro :