Apprendre aujourd'hui pour pratiquer demain

suivez-nous sur
s'inscrire à la newsletter
Newsletter Éditions EMS

Se connecter

Mon panier

L’évitement comme alternative potentielle à l’acceptation de la vidéo-protection dans un contexte « mandatory » (Management & avenir - N°94)

22 pages

Auteurs : Caroline DIARD


La vidéo-protection est une technologie choisie par les dirigeants afin de protéger les personnes et les biens. Certaines activités comportent une obligation légale d’installation de caméras. Parmi elles, les banques sont particulièrement représentatives. Les salariés du secteur bancaire se retrouvent dans une situation de « mandatory », d’activité réglementée. Certains salariés acceptent, d’autres, dans l’incapacité conventionnelle d’émettre un refus, peuvent choisir d’adapter leur comportement. La mise en place d’un système de vidéo-protection imposé aux collaborateurs questionne alors sur la modification de l’attitude au travail et sur la mise en oeuvre éventuelle de stratégies d’évitement. Dans un cadre réglementaire établi, lorsque l’activité impose les caméras, les collaborateurs modifient-ils leur comportement pour les éviter ? Pour tenter de répondre à cette question, ce travail s’appuie sur les théories relatives aux stratégies de « coping », à la notion de « mandatory » ainsi qu’à celle d’acceptation. Notre enquête qualitative menée au sein d’une banque fin 2016 auprès de 10 salariés, démontre que les collaborateurs ne changent par leur façon d’être et de travailler en présence de caméras. La vidéo-protection est acceptée par une majorité d’entre eux compte tenu du secteur d’activité dans lequel ils évoluent. 


 

Video-protection is a technology chosen by leaders to protect people and property. Some activities involve a legal obligation to install cameras. Among them, banks are particularly representative. Banks’ employees are in a “mandatory” situation. Some of them accept, others, in the conventional incapacity to refuse, may choose to adapt their behavior. The implementation of a video-protection system questions the modification of behavior at work and the possible implementation of avoidance strategies. In a regulatory framework, when the activity imposes cameras, do the employees modify their behavior to avoid them? In order to answer this question, this work is based on the theories of “coping” strategies, the notion of “mandatory” and acceptance. Our qualitative survey carried out in a bank at the end of 2016 with 10 employees, shows that employees do not change their way of being and working in the presence of cameras. Video-protection is accepted by a most of employees given the sector of activity in which they operate. 

15,00 €
Revue Management & avenir
Numéro Management & avenir - N°94
Date de parution Août 2017
ISSN 1768-5958
Nombre de pages 196 pages
Format 155x240 mm

Autres articles du numéro :