Apprendre aujourd'hui pour pratiquer demain

suivez-nous sur
s'inscrire à la newsletter
Newsletter Éditions EMS

Se connecter

Mon panier

Le pôle de compétitivité, un facilitateur d’apprentissage organisationnel (Management & avenir - N°99)

28 pages

Auteurs : Jean-Claude TADDEI, Jean-Pierre NOBLET


Il est généralement admis que stratégie ne rime pas toujours avec PME, et encore moins avec TPE. Les auteurs sont nombreux à avoir démontré l’absence de stratégie, ou tout au moins son manque de formalisme dans les petites organisations. En 2005, le gouvernement français a créé les pôles de compétitivité regroupant les acteurs de l’économie, de la recherche et de la formation afin d’accompagner le développement et l’innovation des entreprises par filière. Mais comment faire travailler ensemble des entreprises dont le concept de planification stratégique est variable, voire absent dans un territoire économique qui va s’attacher à proposer des projets collectifs stratégiques. Ainsi, notre étude cherche à comprendre comment un pôle de compétitivité peut influencer les pratiques managériales des entreprises « situées » dans leur territoire, et en particulier, comment il peut faciliter les apprentissages mutuels. L’une des actions essentielles de la gouvernance du pôle auprès des PME revient à favoriser les coopérations sur des projets collectifs. En réduisant l’éloignement relationnel de PME qui hésitent à s’impliquer, le pôle de compétitivité contribue ainsi au rapprochement des entreprises du territoire. Nous souhaitons plus précisément comprendre comment un pôle de compétitivité facilite l’apprentissage stratégique et organisationnel des petites entreprises par leur mise en relation, et par les actions collectives auxquelles elles participeront, notamment en considérant le pôle comme un facilitateur d’apprentissage organisationnel dès lors qu’il joue le rôle d’inter-acteur, de leader, et de courtier de connaissances. 


 

It is generally accepted that strategy does not always rhyme with SMEs. Authors are numerous to have demonstrated the absence of strategy, or at least its lack of formalism. In 2005, the French government created “pôles de compétitivité”, clusters bringing together economic, research and training players to support the development and innovation of companies. But how to make work together companies whose concept of strategic planning is variable or absent in an economic territory that will focus on proposing strategic collective projects. Thus, our study seeks to understand how a “pôles de compétitivité” influences the managerial practices of companies «located» in their territory, and in particular, how it facilitates mutual learning. One of the key actions of the SME’s governance is to promote cooperation on collective projects. By reducing the relational remoteness of SMEs that are reluctant to get involved, the “pôles de compétitivité” help to bring businesses closer to the territory. More precisely, we want to understand how the “pôles de compétitivité” facilitate the strategic and organizational learning of SMEs by linking them, and by the collective actions in which they will participate, notably by considering the “pôles de compétitivité” as a facilitator of organizational learning when it plays the role of inter-actor, leader, and broker of knowledge. 

15,00 €
Revue Management & avenir
Numéro Management & avenir - N°99
Date de parution 2018
ISSN 1768-5958
Nombre de pages 214 pages
Format 155x240 mm

Autres articles du numéro :