Apprendre aujourd'hui pour pratiquer demain

suivez-nous sur
s'inscrire à la newsletter
Newsletter Éditions EMS

Se connecter

Mon panier

Quand l’organisation informelle nourrit l’organisation formelle dans un centre d’affaires bancaire (Management & avenir - N°105)

22 pages

Auteurs : François GEOFFROY, Pascal KOEBERLE


Les travaux fondateurs de Barnard (1938) et de Roethlisberger et Dickson (1939) ont introduit une vision de l’entreprise comme système fait d’éléments formels et informels interdépendants. La reconnaissance de ces deux facettes complémentaires a bouleversé le regard jusqu’alors porté sur le fonctionnement des organisations. Pourtant, Soda et Zaheer (2012) remarquent que les recherches négligent le rôle de l’organisation formelle comme facteur d’émergence d’une organisation informelle. La relation entretenue entre ces deux facettes de l’organisation reste ainsi méconnue (Hunter, 2015). Pour étudier empiriquement cette relation, nous avons effectué une observation-participante dans un centre d’affaires bancaire dédié aux entreprises. La question de recherche est la suivante : comment le formel et l’informel s’articulent-ils dans la prise de décisions dans une organisation bancaire ? 


 

Barnard (1938) and Roethlisberger and Dickson (1939) opened a research avenue in considering organizations as systems made of both formal and informal attributes. While the study of the relationship between them may bring new insights into processes of organizational behavior (Hunter, 2015), extant literature has overlooked how formal structures foster the emergence of informal practices and processes (Soda and Zaheer, 2012). To partially address this limitation, we account for a participant observation in a business banking center. We ask the following research question : how do formal and informal activities coexist in decision making in a business banking center ? 

15,00 €
Revue Management & avenir
Numéro Management & avenir - N°105
Date de parution Novembre 2018
ISSN 1768-5958

Autres articles du numéro :