Apprendre aujourd'hui pour pratiquer demain

suivez-nous sur
s'inscrire à la newsletter
Newsletter Éditions EMS

Se connecter

Mon panier

Reporting RSE et valeur de marché de l’entreprise : le rôle modérateur de la représentation des salariés au conseil d’administration (Management & avenir - N°115)

26 pages

Auteurs : Amal BOUKADHABA, Mehdi NEKHILI, Haithem NAGATI, Gilles PACHÉ


Il est souvent souligné que la présence d’administrateurs salariés améliore l’efficacité du travail du conseil d’administration (CA) et contribue positivement au reporting RSE (responsabilité sociale de l’entreprise). Toute la question est de savoir si cette présence est susceptible d’affecter la valeur boursière qui témoigne de la réaction du marché des capitaux. Fondé sur l’analyse d’un échantillon d’entreprises françaises cotées au SBF 120, l’article indique que si la présence des salariés au CA joue un rôle important en matière d’engagement social de l’entreprise, l’effet sur la relation entre le reporting RSE et la valeur de marché de l’entreprise diffère non seulement selon la dimension retenue de la RSE mais aussi selon que les salariés soient représentés ou non au CA. Les résultats montrent que l’information environnementale et sur le développement durable affecte positivement et significativement la valeur de marché de l’entreprise lorsque des salariés sont représentés au CA, contrairement à l’information portant sur le volet social. Ceci suggère qu’un reporting social fourni peut signaler d’importants avantages aux salariés, aux dépens des actionnaires, de nature à contrebalancer le pouvoir de ces derniers au sein du CA. 


 

Given the fact that employee directors enhance the board’s effectiveness and make specific contributions to CSR (corporate social responsibility) reporting, they are likely to affect the relationship between CSR reporting and firm market value. Using a sample of French firms listed in the SBF 120, this paper finds that board employee representation moderates positively this relationship. Nevertheless, the marginal effect employee board representation on the relationship between CSR reporting and market value differs among CSR categories. Specifically, we find that the impact of reporting on environmental and sustainability information, in contrast with social reporting, is positive and significant on firm market value when employees are represented on the board. This result suggests that high social reporting may reflect more advantages for employees at the expense of shareholders counterbalancing shareholders’ power on the board. 

15,00 €
Revue Management & avenir
Numéro Management & avenir - N°115
Date de parution Février 2020
ISSN 1768-5958

Autres articles du numéro :