Apprendre aujourd'hui pour pratiquer demain

suivez-nous sur
s'inscrire à la newsletter
Newsletter Éditions EMS

Se connecter

Mon panier

Approche pragmatiste de la connaissance et de l’apprentissage dans les organisations (Management & avenir - N°43)

18 pages

Auteurs : Linh Chi VO


Cet article a pour but de proposer une compréhension de la connaissance et de l’apprentissage dans les organisations d’un point de vue pragmatiste. Dans cet article, la connaissance est présentée comme provisoire, à points de vue multiples et ayant un caractère à la fois particulier et général. Notre point de départ est que la valeur dominante de la connaissance est son utilité dans la résolution des problèmes. Les visions pragmatistes de la connaissance sont expliquées plus en détail dans notre discussion articulée autour de quatre thèmes pragmatistes que nous avons considérés comme particulièrement valables sur la base de la vision pragmatiste de Jane Addams et de l’usage de la démocratie dans la vie organisée (Fisher, Nackenoff et Chmielski, 2009). 1) Le caractère transactionnel de la connaissance dans les organisations, 2) La réciprocité et l’apprentissage dans les organisations, 3) La connaissance et la construction du sens par expérience dans les organisations et 4) La durabilité comme processus continu et démocratique dans les organisations. Dans l’école de pensée pragmatiste dont nous faisons usage, une question prédominante est toujours l’objet même de la connaissance ou ce que nous appelons l’« utilité » (Biesta & Burbules, 2007 ; Elliott, 2007). Dans le cadre de notre discussion, nous soutenons qu’une compréhension pragmatiste de la connaissance et de l’apprentissage dans les organisations nous permet d’aller au-delà de la polarisation du positivisme – antipositivisme et, au lieu de cela, de travailler à partir d’une base différente, en se concentrant sur les processus d’apprentissage et de connaissance dans les organisations qui tendentvers une résolution intégrante et démocratique des problèmes. 


 

The purpose of this article is to present an understanding of knowledge and learning in organizations from pragmatist perspectives. Knowledge, in this article, is presented as provisional, multi-perspective, both particular and general. Our point of departure here is that the chief value of knowledge is its usefulness in solving problems. Pragmatist views of knowledge are further explicated in our discussion of four pragmatist themes, which we have identified as particularly viable on the basis of Jane Addams’ pragmatist view and the practice of democracy in organized life (Fisher, Nackenoff, and Chmielski, 2009). 1) Knowledge as transactional in organizations, 2) Reciprocity and learning in organizations, 3) Experience-based knowledge and meaning-making in organizations, and 4) Sustainability as an ongoing, democratic process in organizations. In the pragmatist school of thought we draw upon, a predominant issue is always also the very purpose of knowledge, or what we refer to as ”usefulness” (Biesta & Burbules, 2007; Elliott, 2007). Under discussion, we argue that a pragmatist understanding of knowledge and learning in organizations allows us to move beyond the polarization of positivism – anti-positivism and instead work from an alternative framework, with a focus on processes of learning and knowledge in organizations that aim at integrative, democratic problem-solving. 

15,00 €
Revue Management & avenir
Numéro Management & avenir - N°43
Date de parution Avril 2011
ISSN 1768-5958

Autres articles du numéro :

Pour une épistémologie du risque

Auteur(s) : Yvon PESQUEUX

16 pages

15,00 €

voir fiche détaillée