Apprendre aujourd'hui pour pratiquer demain

suivez-nous sur
s'inscrire à la newsletter
Newsletter Éditions EMS

Se connecter

Mon panier

Quel impact de la rationalisation sur le fonctionnement des organisations modernes. Le cas des ateliers de cueille de France Ch (Management & avenir - N°41)

18 pages

Auteurs : Lionel HONORE


La recherche que nous présentons dans cet article prend appui sur l’étude d’un cas de re-rationalisation de la production dans le secteur de l’agroalimentaire. L’étude terrain qui sert de support à ce travail a été réalisée entre juin 2007 et février 2008 dans l’atelier de production de champignons frais du site de Longué-Jumelles (entreprise France Champignons) qui représente le plus important site de production au monde. Elle a été menée suivant une démarche empruntant aux méthodologies ethnographiques et, en reprenant la formule d’Howard Becker, en « laissant le cas définir les concepts ». Notre questionnement a été centré sur la compréhension de ce que produit un processus de rationalisation dans une organisation contemporaine. Cela en nous interrogeant notamment sur la manière dont sont, ou non, redéfinies les modalités d’interaction entre les acteurs. Notre cadrage théorique nous permet d’appréhender deux notions clefs pour notre travail et qui sont celles de marge de manœuvre et d’interaction. L’analyse du cas nous amène à discuter la manière dont le fonctionnement organisationnel peut dériver vers une dynamique aboutissant à effacer les marges de manœuvre des acteurs, appauvrir les interactions et, au final, bloquer les possibilités d’évolution du fonctionnement lui-même. 


 

The research presented in this article is based on the study of a case of production rationalization in the agro-foods sector. The field study underpinning it was conducted between June 2007 and February 2008, at a fresh mushroom production site at Longué-Jumelles (owned by France Champignons), the largest such site in the world. It was done using an approach that borrows from ethnographic methodologies and, in Howard Becker’s words, “letting the case define the concept”. Our investigation focused on understanding the results of rationalization in a contemporary organizational structure. We notably asked ourselves how, if at all, the modes of interaction between players are redefined. This theoretical framework provides insight into two areas that are crucial to our work: room for maneuver and interaction. Analysis of this case leads us to explore how organizational operations can shift toward another dynamic that eliminates any leeway enjoyed by players, deteriorates the quality of interaction, and ultimately removes any possibility of the operations themselves evolving. 

15,00 €
Revue Management & avenir
Numéro Management & avenir - N°41
Date de parution Janv-Fev 2011
ISSN 1768-5958

Autres articles du numéro :

Le stress au travail, un état des lieux

Auteur(s) : Alain GINTRAC

18 pages

15,00 €

voir fiche détaillée