Apprendre aujourd'hui pour pratiquer demain

suivez-nous sur
s'inscrire à la newsletter
Newsletter Éditions EMS

Se connecter

Mon panier

Associations et collectivités territoriales au coeur de la démocratie locale. Le cas de l’Indre (Management & avenir - N°40)

15 pages

Auteurs : Anne LABIT


La liberté d’association est une caractéristique de nos démocraties modernes. Pour autant, le lien entre association et démocratie tend aujourd’hui à devenir plus ténu, alors que le débat se focalise davantage sur les performances sociales et économiques de ce type d’organisation. En apparaissant comme un important financeur et donneur d’ordres du monde associatif, les collectivités territoriales, en particulier, sont susceptibles d’instrumentaliser les associations et de contribuer à la perte de leur dimension d’expression de la société civile. Nous revenons sur les aspects théoriques du lien qui unit vie associative et régime démocratique, avant d’envisager de façon concrète la teneur de ce lien dans un département rural du Centre de la France. Au-delà des tendances à l’instrumentalisation, on constate la possibilité d’un dialogue équilibré entre collectivités territoriales et associations autour des enjeux du développement local, dans le cadre d’une démocratie participative qui s’élabore progressivement. 


 

The existence of non-profit organisations is characteristic of modern democracies. The link between them and democracy nonetheless seems to become gradually weaker as public debate focuses more and more on their social and economic performances. Local authorities in particular, which provide the non-profit sector with funds and missions, tend to use them as implementation tools for their own needs and thus to reduce their potential as representatives and spokespeople of civil society. The first part of this article will thus investigate the theoretical aspect of the links between these organisations and democracy. The second part studies the concrete aspects of this interaction in a rural department of Central France. Looking beyond this tendency on the part of local authorities to avail themselves of the services of local associations, we find that a balanced dialogue is possible between them in the context of the progressive implementation of a form of participatory democracy. 

15,00 €
Revue Management & avenir
Numéro Management & avenir - N°40
Date de parution Decembre 2010
ISSN 1768-5958

Autres articles du numéro :