Apprendre aujourd'hui pour pratiquer demain

suivez-nous sur
s'inscrire à la newsletter
Newsletter Éditions EMS

Se connecter

Mon panier

Une responsabilité sociale élargie, vecteur d’innovations sociétales et de performance, comme socle de transformation de l’entreprise et recréation de la confiance (Question(s) de management (n°9))

8 pages

Auteurs : Fabienne GUILLAUD


« Le développement durable, un paradigme capable de générer des innovations de rupture, est lui-même une philosophie économique de rupture » (Asselineau, Pire-Lechalard, 2008, P.3) qui ouvre le champ de la responsabilité sociale (RSE) élargie. Pour nombre d’entreprises, la RSE est principalement une réponse aux risques, notamment d’image et de réputation, perçue comme telle dans la société. Cette RSE utilisatrice (Capron, Quairel-Lanoizelée, 2010) n’intègre pas les processus de création de valeur de l’entreprise, d’innovation. Or, la crise systémique impactant l’activité économique de l’entreprise et sa relation aux parties prenantes, une forme de défiance se cristallise qui affecte son capital humain et érode sa performance. Les grands défis sociaux et environnementaux requièrent de reconsidérer la finalité et l’objet social de l’entreprise, de reconcevoir la place de la société dans sa recherche de performance. Pour Igalens (2012) la RSE se raisonne en un défi de création de valeur permettant de réconcilier performance économique et performance sociale. « Adopter le prisme de la valeur partagée, ouvre l’entreprise à d’importants champs d’innovations » (Porter, Kramer, 2011). De portée générale, ce travail de recherche appliquée en management de la performance durable est nourri d’une expérience de terrain, en management du développement durable dans la banque de détail, complétée d’une analyse académique à l’aune d’un prisme professionnel. Son développement s’articule entre une revue de littérature et une étude de cas centrée sur la démarche de l’entreprise Nespresso. Se situant au plan stratégique, l’étude établit le lien dynamique entre une RSE élargie fortement contributive et l’innovation, lesquels intégrés à la stratégie intrinsèque de l’entreprise engendrent refondation du modèle économique et performance. Cela implique de mobiliser « les conditions pratiques et organisationnelles de la confiance en entreprise qui tiennent à ses préalables éthiques et systémiques » (Bruna, 2014, p.155). Mots-clefs : création de valeur partagée, gouvernance, innovation, performance, responsabilité sociale élargie, RSE, vision stratégique. 


A widened corporate social responsibility (CSR), a medium for social innovations and performance, as a base to transform companies and rebuild trust 

« Sustainable development as a paradigm able to generate breakthroughs innovations is itself an economic breakthrough philosophy » (Asselineau, Pire-Lechalard, 2008, p.3) which opens the field of a widened corporate social responsibility (CSR). For a number of companies, CSR is mainly a risks answer, especially related to image and reputation as perceived in society. This user CSR (Capron, Quairel-Lanoizelée, 2010) doesn’t join the company’s value creation and innovation processes. However, when the systemic crisis impacts the company’s economic activity and its stakeholder relations, a mistrust crystallizes, affecting its human resource relations and performance. The huge social and environmental challenges require us to reconsider the company’s purpose and its social objective and to re-conceive society’s place in its performance search. For Igalens (2012) CSR reasons itself as a value creating challenge which allows it to reconcile economic and social performance. « Adopting a shared value prism opens the company through important fields of innovations » (Porter, Kramer, 2011). This applied research work in sustainable performance management is supported by field experience as a sustainable manager in retail banking and academic analysis with a professional prism. The development is articulated through a literature review and a Nespresso case study. As a strategic plan, the study establishes dynamic links between a strongly contributory widened CSR and innovation, which joins the company’s intrinsic strategy to engender the economic model refoundation and performance. It implies the ability to mobilize « the trusting practical and organizational conditions in a company which hold its ethical and systemic prerequisites » (Bruna, 2014, p.155). Keywords: creating shared value, corporate governance, innovation, sustainable performance, widened corporate social responsibility, CSR, strategic vision. 

15,00 €
Revue Question(s) de management
Numéro Question(s) de management (n°9)
Date de parution 2015
ISSN 2262-7030
Nombre de pages 102 pages
Format 210 x 297 mm

Autres articles du numéro :