Apprendre aujourd'hui pour pratiquer demain

suivez-nous sur
s'inscrire à la newsletter
Newsletter Éditions EMS

Se connecter

Mon panier

Impact de la réputation classique et de l’e-réputation sur l’attractivité des entreprises en tant qu’employeurs (Question(s) de management (n°15))

10 pages

Auteurs : Laïla BENRAÏSS-NOAILLES, Dhiba LHAJJI, Amina BENRAÏSS, Bouchra BENRAÏSS


L’image de marque de l’entreprise ainsi que sa réputation passent par plusieurs canaux de communication. Désormais, la réputation d’une marque ou d’une personne ne se fait plus seulement par le bouche-à-oreille traditionnel, elle se joue aussi en ligne. On parle dès lors de la « e-réputation ». L’objectif de ce papier est de répondre aux questions suivantes : est-ce que la réputation de l’entreprise impacte l’attitude des candidats potentiels ? Peut-elle également influencer l’attractivité de l’entreprise ? Pour cela, nous avons élaboré un modèle de recherche que nous avons testé auprès d’un échantillon de 370 futurs diplômés en gestion. Cette recherche conclut à deux résultats particulièrement intéressants. La réputation de l’entreprise est bi-dimensionnelle : elle se compose de la « e-réputation » véhiculée par les réseaux sociaux et Internet et de la « réputation classique » véhiculée par les moyens traditionnels de communication notamment par le « bouche-à-oreille ». Les résultats montrent aussi que l’e-réputation de l’entreprise (sur les réseaux sociaux et sur Internet) impacte significativement l’attitude globale envers l’entreprise en tant qu’employeur mais moins l’attractivité de l’entreprise en tant qu’employeur. Par ailleurs, l’impact du «bouche-à-oreille » traditionnel sur l’attractivité de l’entreprise en tant qu’employeur est relativement fort par rapport à l’impact de la « e-réputation ». 


Impact of classical reputation and e-reputation on the attractiveness of companies as employers 

The company’s brand image and its reputation go through several channels of communication. The reputation of a brand or a person is no longer done by traditional wordof-mouth only, it is also done online. And it is called the “e-reputation” The purpose of this paper is to answer the following questions: Does the reputation of the company impact the attitude of potential candidates? Can it also influence the attractiveness of the company? To do this, we developed a research model that we tested with a sample of 370 future graduates in management studies. This research yields two interesting results. The reputation of the company presents as two-dimensional: the first dimension relates to e-reputation driven by social networks and the Internet and the traditional reputation conveyed by traditional channels of communication such as wordof-mouth. The results also show that the e-reputation of the company (on social networks and Internet) significantly impacts the overall attitude towards the company rather than its attractiveness as an employer. The impact of classical reputation on the attractiveness of the company as an employer is stronger compared to the e-reputation impact. 

15,00 €
Revue Question(s) de management
Numéro Question(s) de management (n°15)
Date de parution 2016
ISSN 2262-7030
Nombre de pages 168 pages
Format 210 x 297 mm

Autres articles du numéro :