Apprendre aujourd'hui pour pratiquer demain

suivez-nous sur
s'inscrire à la newsletter
Newsletter Éditions EMS

Se connecter

Mon panier

La communication sur la Responsabilité Sociale de l’Entreprise : défi de pertinence et enjeu de la perception des parties prenantes. Proposition d’un cadre conceptuel d’analyse (Question(s) de management (n°24))

13 pages

Auteurs : André TIOUMAGNENG


Le débat sur la Responsabilité Sociale de l’Entreprise (RSE) met en exergue un consensus sur l’insatisfaction de la demande d’information qu’en expriment les parties prenantes. Il donne à voir qu’une explication du problème réside dans la focalisation des entreprises sur la communication écrite. Cet article se propose de montrer l’intérêt de transcender la traditionnelle rhétorique écrite, par l’expérimentation de la communication verbale en l’occurrence, et de voir l’entreprise comme un lieu de production de discours multiforme. L’approche est conceptuelle et procède de l’appréhension de la RSE comme un objet complexe. Elle met en dialogue trois référentiels théoriques touchant aux comportements stratégiques des entreprises face à la complexité, aux pratiques langagières des entreprises et à la lecture d’inspiration socio-économique de l’entreprise. La portée du travail est pragmatique, autant pour l’entreprise que pour ses partenaires, et les pistes de recherche qu’il ouvre sont relatives notamment au silence organisationnel dans la communication et au pilotage des outils de gestion sur la RSE. 


The communication on Corporate Social Responsability: challenge of relevance and interest of stakeholders perception. The proposal of aconceptual framework for analysis 

Discussions concerning Corporate Social Responsibility (CSR) reveals a consensus on the dissatisfaction of the information’s request formulated by stakeholders and suggests that an explanation of this situation is the focusing of firms on writing communication. The aim of this article is to show the interest to transcend the traditional writing communication, experiencing notably the verbal communication, and to view the firm as a place of producing of different rhetorical kinds. The methodological approach is conceptual and founded on the ideology of the representation of CSR as a complex object. It proceed by the showdown of three theoretical frames relatives to the strategic behaviors of firms facing complexity, the rhetorical practices of firms and the socio-economic reading of firm. The work has a pragmatic scope, for the firm and for their stakeholders, and open the research ways concerning notably the organizational silent in the communication on the CSR and the steering of management tools. 

15,00 €
Revue Question(s) de management
Numéro Question(s) de management (n°24)
Date de parution 2019
ISSN 2262-7030
Nombre de pages 198 pages
Format 210x297 mm

Autres articles du numéro :