Apprendre aujourd'hui pour pratiquer demain

suivez-nous sur
s'inscrire à la newsletter
Newsletter Éditions EMS

Se connecter

Mon panier

Les contributions de l’open innovation à la reverse innovation : les leçons du Brésil (Question(s) de management (n°25))

13 pages

Auteurs : Damien FORTERRE


L‘Open Innovation (OI), par son caractère collaboratif, ouvre des perspectives décuplées d’innovations, de la réactivité en sollicitant et stimulant l’ensemble des réseaux de l’entreprise ; la Reverse Innovation (RI) conforte quant à elle les succès originaux des marchés émergents en les transposant aux marchés de référence. L’OI et la RI apparaissent ainsi comme deux récentes opportunités de création de valeur et de différenciation au vu de l’actuel contexte d’hypercompétition. L’association de ces deux concepts et la détermination des mécanismes, notamment aux niveaux des échanges pouvant les lier, restent encore des terrains de recherche à creuser. Est-il envisageable, dans ce contexte, de déterminer des contributions privilégiées d’innovations protéiformes (produits et process) et de collaborations au phénomène de la RI ? Cet article identifie de manière exploratoire, pour l’ensemble de l’économie brésilienne, les composantes associées à l’OI pouvant conduire à la RI. En s’appuyant sur les bases de données (56 secteurs, Pintec) nous avons sélectionné les différents types et formes d’innovations afin de tester leurs impacts sur les marchés mondiaux. Par l’intermédiaire d’une analyse de régressions multiples, trois modèles ont émergé spécifiant les éléments les plus déterminants et ont donné lieu à une discussion. Au-delà d’apporter un éclairage complémentaire à la définition de la RI, notre article met en évidence l’importance de l’innovation interne pour conduire à une RI produit, des sollicitations d’innovations externes pour la RI Process et enfin des coopérations extra-sectorielles pour la RI. Pour l’ensemble de ces approches, relations et dextérité à constituer un réseau de confiance déterminent les grands enjeux associés à la praticité recherchée par la demande finale et mondiale. 


The contributions of open innovation to reverse innovation: lessons from Brazil 

The Open Innovation (OI), through its collaborative nature, multiplies the opportunities, reactivity by challenging all of the company’s networks; the Reverse Innovation (RI) reinforces the original success by transposing them to the markets of reference. OI and RI seem to be two recent ways of value and differentiation in the current context of hyper-competition. The association of these two concepts and theirs mechanisms, especially at the levels of the relationships, are still rarely used and studied in current research. Is it possible, in this configuration, to determine contributions of protean innovations (product and process) and collaborations to the phenomenon of the RI? The article explores, for the whole of the Brazilian economy, the components associated with OI that could lead to the RI. Relying on data bases (56 sectors, Pintec) we selected different types and forms of innovations in order to test their impact on global markets. Through a detailed analysis of regressions, three models emerged specifying the most determinant elements and lead to a discussion. Beyond to shed additional light on the definition of RI, our article highlights the importance of internal innovation to lead a RI (product), solicitations external innovations for the RI (process) and finally extra-sector cooperation for the RI. For all of these approaches, interpersonal relationships and dexterity to build a network of trust determine major issues associated with the needs expected by final and global demand. 

15,00 €
Revue Question(s) de management
Numéro Question(s) de management (n°25)
Date de parution 2019
ISSN 2262-7030
Nombre de pages 134 pages
Format 210x297 mm

Autres articles du numéro :