Apprendre aujourd'hui pour pratiquer demain

suivez-nous sur
s'inscrire à la newsletter
Newsletter Éditions EMS

Se connecter

Mon panier

Rendre compte des engagements environnementaux aux clients : quels effets sur l’évaluation de la performance commerciale ? (Question(s) de management (n°26))

20 pages

Auteurs : Ikram RADHOUANE, Mehdi NEKHILI, Haithem NAGATI, Gilles PACHÉ


Le fait de se conformer aux besoins des parties prenantes principales (employés, clients, fournisseurs, etc.) pousse les entreprises à rendre compte de leurs engagements environnementaux, impactant leur futur chiffre d’affaires. Parmi les parties prenantes principales, les clients sont considérés comme les plus critiques du fait qu’ils déterminent directement la performance économique de l’entreprise. Sauf si les bénéfices perçus l’emportent sur les coûts du reporting environnemental, les actionnaires peuvent être incapables d’évaluer les flux de trésorerie de l’entreprise et, à terme, la pertinence du reporting. Le reporting environnemental et les résultats liés au respect des attentes des clients influencent par conséquent la valeur de marché de l’entreprise. Dans cette recherche, les auteurs se focalisent sur la divulgation volontaire d’informations environnementales des grandes entreprises cotées en bourse en France et appartenant à l’indice SBF 120 sur la période 2001-2010. Les résultats indiquent que les actionnaires évaluent la pertinence du reporting environnemental et qu’ils sont plus sensibles à la performance commerciale liée aux coûts (rentabilité des ventes) qu’à la performance commerciale liée au chiffre d’affaires (croissance des ventes). 


Reporting environmental commitments to customers: what effects on the assessment of commercial performance? 

Compliance with the needs of primary stakeholders (employees, customers, suppliers, etc.) leads firms to report on their environmental commitment, which affects their future earnings. Among the primary stakeholders, customers are considered most critical because they directly determine a firm’s economic performance. Unless there are perceived benefits that outweigh the environmental reporting costs, shareholders may not be able to evaluate the firm’s future cash flows and, ultimately, the value relevance of the reporting. Environmental reporting and customer-related monetary outcomes thus interact in their influence on firm market value. In this study, the authors focus on the voluntary environmental disclosure of the SBF 120 largest publicly traded companies in France for the 2001-2010 period. The results show that when assessing the relevance of environmental reporting, shareholders are more sensitive to cost-based commercial performance (return on sales) than to revenue-based commercial performance (sales growth). 

15,00 €
Revue Question(s) de management
Numéro Question(s) de management (n°26)
Date de parution 2019
ISSN 2262-7030
Nombre de pages 176 pages
Format 210x297 mm

Autres articles du numéro :