Apprendre aujourd'hui pour pratiquer demain

suivez-nous sur
s'inscrire à la newsletter
Newsletter Éditions EMS

Se connecter

Mon panier

L’impact des différences culturelles sur la réaction des managers face aux pratiques budgétaires : une étude comparative entre la France et le Maroc (Question(s) de management - N°31)

12 pages

Auteurs : Dima MOHANNA


L’objectif principal de cette recherche est d’examiner l’effet des différences culturelles sur la réaction des managers face aux pratiques budgétaires. À partir des données obtenues de 226 managers travaillant dans des banques multinationales françaises installées en France et au Maroc, cette recherche montre que les différences dans le niveau d’individualisme et de contrôle de l’incertitude entre la France et le Maroc ont conduit à des différences dans l’attitude des managers face aux mêmes pratiques budgétaires. Plus précisément, les résultats indiquent que les individus dans les pays ayant un niveau élevé d’individualisme et un fort contrôle de l’incertitude comme la France se sentent plus à l’aise avec l’utilisation des règles formelles, sont moins impliqués dans les processus de budgétisation et favorisent moins l’utilisation des données budgétaires pour l’évaluation de leur performance que les individus dans les pays à faibles niveaux de ces deux dimensions culturelles comme le Maroc. En revanche, les résultats de cette recherche montrent qu’il n’existe pas de différences significatives entre la réaction des managers français et marocains en ce qui concerne leur propension à créer du slack budgétaire. 


The impact of cultural differences on managers’ reaction to budget practices: a comparative study between France and Morocco 

The main objective of this research is to examine the effect of cultural differences on managers’ reaction to budgetary practices. Using survey data from 226 managers working in French multinational banks located in France and Morocco, this research shows that the differences in the level of individualism and control of uncertainty between France and Morocco have led to the differences in the managers’ attitude to the same budgetary practices. More specifically, the results indicate that individuals in countries with a high level of individualism and a strong level of uncertainty avoidance such as France feel more comfortable with the use of formal rules, are less involved in budgeting process and attach less importance to the use of budget data for the evaluation of their performance than individuals in countries with lower level of both cultural dimensions such as Morocco. On the other hand, the results of this research show that there are no significant differences between the reaction of French and Moroccan managers with regard to their propensity to create budgetary slack. 

15,00 €
Revue Question(s) de management
Numéro Question(s) de management - N°31
Date de parution 2021
ISSN 2262-7030
Nombre de pages 216 pages
Format 210x297 mm

Autres articles du numéro :