Apprendre aujourd'hui pour pratiquer demain

suivez-nous sur
s'inscrire à la newsletter
Newsletter Éditions EMS

Se connecter

Mon panier

Relations entre les objectifs de l’entrepreneur, les pratiques d’affaires et la gestion de l’actif à court terme (Vol.24 - 2011 (n°3))

23 pages

Auteurs : Ouafa SAKKA, Moujib BAHRI


La gestion de l’actif à court terme demeure, pour les PME, subtile et délicate étant donné son influence sur les liquidités de l’entreprise. La question de savoir quelles sont les meilleures pratiques d’affaires en matière de gestion à court terme demeure non résolue dans la littérature financière. L’une des explications est peut-être le fait que les chercheurs ont traité toutes les PME sur un même plan, sans tenir compte de l’influence des objectifs du propriétaire-dirigeant sur le choix des pratiques adoptées dans l’entreprise pour assurer une bonne gestion de l’actif à court terme. C’est cette relation que nous avons explorée dans cette recherche qui, à notre connaissance, est l’une des premières à étudier empiriquement les relations entre les objectifs de l’entrepreneur, les pratiques d’affaires (PA) implantées dans l’entreprise et l’efficacité dans la gestion de l’actif à court terme. Une étude empirique réalisée sur 108 PME canadiennes avec la méthode PLS montre l’efficacité discutable de certaines pratiques de gestion à court terme lorsqu’on tente d’établir leur influence directe sur les délais de détention des stocks ou de recouvrement des comptes clients. La prise en compte des objectifs du propriétaire-dirigeant et de certaines pratiques de gestion liées à la production et à la commercialisation met en évidence des résultats plus convaincants démontrant que certaines pratiques ne procurent pas toujours des effets directs aux endroits précis auxquels elles se rattachent, mais peuvent avoir des effets sur des plans plus globaux de la performance. 


 

Current assets’ management is a subtle and delicate task for SMEs given its impact on the company’s cash level. What are the best practices of short-term management for SMEs remains an unresolved issue in the financial literature. One explanation may be that existing researches have not taken into account the influence that owner-manager’s objectives may have on the choice of the practices adopted in the company to ensure proper management of current assets. We explored this latter relationship in this article, which is, to our knowledge, one of the first researches to empirically study the relationship among the objectives of the entrepreneur, the business practices (BP) based in the the company and the effectiveness in managing the current assets. An empirical study of 108 Canadian SMEs with the PLS method shows the mitigated role of some short-term management business practices when trying to examine their direct influence on the inventory turnover and the accounts receivable turnover. Taking into account the objectives of the owner-manager and some BP related to production and marketing can highlight more convincing results showing that certain BP do not provide direct effects in the areas to which they are related but may produce effects at higher performance levels. 

15,00 €
Revue Revue internationale PME
Numéro Vol.24 - 2011 (n°3)
Date de parution 2011
ISSN 0776-5436
Nombre de pages 324 pages
Format 155 x 230 mm

Autres articles du numéro :