Apprendre aujourd'hui pour pratiquer demain

suivez-nous sur
s'inscrire à la newsletter
Newsletter Éditions EMS

Se connecter

Mon panier

La fabrique d’une stratégie collective entrepreneuriale orientée environnement L’expérience d’un club de dirigeants des TIC (Vol. 23 - 2010 (n°3))

32 pages

Auteurs : Sandrine BERGER-DOUCE


Sous l’effet conjugué de multiples pressions, les organisations sont désormais incitées à s’engager dans le développement durable, notamment en matière de respect de l’environnement naturel. Pour autant, les petites et moyennes entreprises (PME) demeurent confrontées à des obstacles souvent perçus comme insurmontables. Parallèlement, les instances nationales et internationales mettent en avant le fait que les nouvelles technologies, notamment celles de l’information et de la communication (TIC), ouvrent la voie à des modèles de société plus durables. L’objet de cet article est donc de mieux comprendre la fabrique d’une stratégie collective orientée environnement des PME d’un secteur d’activité important pour l’appropriation du développement durable, en l’occurrence celui du numérique. Ce travail s’inscrit dans la continuité des travaux menés sur les stratégies collectives entrepreneuriales (SCE) (Loup, 2003 ; Leyronas et Loup, 2008) dans une approche de la stratégie à l’aune de l’école de la fabrique (Golsorkhi, 2006). La méthodologie de recherche est exploratoire et qualitative. Une présence durable sur le terrain a été privilégiée par le recours à l’observation participante (Wacheux, 1996) associée à des entretiens semi-directifs avec des entrepreneurs d’un club local. Notre étude propose une analyse de la fabrique d’une SCE orientée environnement selon ses trois étapes : le lancement, la dispersion et le recentrage. Nos résultats mettent l’accent sur la prédominance d’enjeux humains et de pouvoir qui ont pour conséquence l’oscillation de la stratégie entre délibéré et émergent au gré des événements, signe de la complexité inhérente à toute action collective. 


 

Under the combined effect of multiple pressures, organizations are more and more encouraged to commit to sustainable development, more specifically in terms of environmental safety. However, small and medium-sized enterprises (SMEs) remain faced with what appear to be insurmountable obstacles. Meanwhile, national and international authorities highlight the fact that new technologies, especially information and communication technologies (ICT), pave the way for more sustainable models of society. The purpose of this article is to better understand the making of an environmentally-oriented collective business strategy for SMEs respecting this major activity sector and the taking on of sustainable development, namely that of digital technology. This article falls within the context of work previously written on collective business strategies (CBS) (Loup, 2003 ; Leyronas and Loup, 2008) in terms of strategy concepts modeled after the strategizing school of thought (Golsorkhi, 2006). The research strategy proffered is exploratory and qualitative. A sustainable presence on site was fostered through participant observation (Wacheux, 1996) combined with semi-structured interviews with entrepreneurs from a local club. Our research study offers an analysis of the making of an environmentally-oriented CBS, according to the three fundamental steps : launching, dispersion and refocusing. Our results emphasize the predominance of human issues and power issues which result in both deliberate and emerging fluctuations of the strategy, depending on events, a sign of the vast intricacies inherent in all collective actions. 

15,00 €
Revue Revue internationale PME
Numéro Vol. 23 - 2010 (n°3)
Date de parution 2010
ISSN 0776-5436
Nombre de pages 300 pages
Format 155 x 230 mm

Autres articles du numéro :