Apprendre aujourd'hui pour pratiquer demain

suivez-nous sur
s'inscrire à la newsletter
Newsletter Éditions EMS

Se connecter

Mon panier

La capacité d’absorption, l’élément clé dans la compréhension de la relation entre information et innovation Le cas des PME du Congo-Brazzaville (Vol. 22 - 2009 (n°2))

36 pages

Auteurs : Pierre-André JULIEN, Christophe LEYRONAS, Jean MAKITA, Eliane MOREAU


Plusieurs études rappellent que l’innovation dans les PME s’explique avant tout par l’apport systématique de l’information le plus souvent informelle provenant notamment des clients, des fournisseurs, des concurrents et de diverses sources plus formelles comme les revues d’affaires ou les foires industrielles. On peut toutefois favoriser celle-ci par une meilleure capacité de ces organisations à cibler et à transformer l’information en connaissance, en particulier en organisant mieux la veille et en améliorant la capacité d’absorption et de transformation de l’information. Dans une enquête exploratoire effectuée auprès d’une quarantaine de PME de trois secteurs industriels au Congo-Brazzaville et en tenant compte des caractéristiques d’un pays en développement, nous montrons que la relation entre les sources d’information, la capacité d’absorption et l’innovation joue autant que dans les pays industrialisés. En particulier, le niveau de formation de la direction et de quelques employés clefs semble constituer la variable la plus importante pour expliquer cette relation. 


 

Several studies point out that innovation in SMEs is explained primarily by providing systematic information, mostly informal, from customers, suppliers, competitors and various other more formal sources such as business magazines or industrial fairs. However, one may favour innovation through an improved capacity to target and transform information into knowledge, especially in regard to business intelligence gathering, and by improving the capacity to absorb and process information. In an exploratory survey conducted among forty SMEs in three industrial sectors in Congo-Brazzaville, and taking into account the characteristics of a developing country, we show that the relationship between sources of information, absorptive capacity and innovation is as strong as in industrialized countries. In particular, the training level of management and key employees appears to be the most important variable to explain this relationship. 

15,00 €
Revue Revue internationale PME
Numéro Vol. 22 - 2009 (n°2)
Date de parution 2009
ISSN 0776-5436
Nombre de pages 198 pages
Format 155 x 230 mm

Autres articles du numéro :