Apprendre aujourd'hui pour pratiquer demain

suivez-nous sur
s'inscrire à la newsletter
Newsletter Éditions EMS

Se connecter

Mon panier

Les enjeux de l’aspirant repreneur Le cas des PME de récolte forestière du Québec (Vol. 22 - 2009 (n°3))

25 pages

Auteurs : Josée AUDET, Étienne ST-JEAN


Il existe au Québec comme ailleurs de bonnes raisons de s’inquiéter du retrait prochain des affaires d’un grand nombre de dirigeants de PME. La présente étude vise à documenter la situation dans l’industrie forestière de récolte en ce qui a trait à la présence d’aspirants repreneurs parmi les travailleurs forestiers. Nous nous intéressons plus particulièrement à la phase de préparation du repreneur, alors qu’il envisage de démarrer une entreprise, en hésitant toutefois entre le repreneuriat ou le démarrage « classique ». Les résultats montrent que pour l’instant, le plus grand frein au repreneuriat est la situation économique précaire de l’industrie. Cette situation incite les aspirants repreneurs à remettre à plus tard leur projet et rend aussi plus difficile son financement. Cette deuxième barrière est pratiquement insurmontable vu le montant élevé nécessaire pour financer l’acquisition d’une entreprise de récolte ou les actifs requis pour en démarrer une. Par ailleurs, l’évaluation du prix à payer pour acheter une entreprise de récolte et l’accès à l’information sur les entreprises possiblement à vendre ne semblent pas causer de problèmes majeurs. En conclusion, il semble qu’à défaut de mettre en place des conditions gagnantes pouvant inciter les travailleurs forestiers démontrant un potentiel entrepreneurial à reprendre, ce sont vraisemblablement d’autres acteurs de l’industrie qui le feront. 


 

In Quebec, as elsewhere around the world, the imminent withdrawal from the business world of a great number of SME leaders is cause for concern. The present study aims to document the prevailing situation in the forest harvesting industry in regard to the presence, among current forest workers, of aspiring entrepreneurs willing to take over existing businesses. We particularly wish to examine the preparation phase of the aspiring entrepreneur, where hesitation between a new venture or a takeover is still present. Preliminary results show that the biggest obstacle to taking over an existing business is the industry’s precarious economic health, which forces aspiring entrepreneurs to postpone their project and makes it difficult to find adequate financing. This second barrier is practically insurmountable given the important amount needed to finance the acquisition of a harvesting business or the assets needed to start one. Moreover, assessing a harvesting business’ value and having access to information concerning businesses for sale do not seem to cause major problems. In conclusion, it would seem that failing the implementation of favourable conditions encouraging forest workers with entrepreneurial potential to take over existing businesses, other industry stakeholders will likely step in to take them over. 

15,00 €
Revue Revue internationale PME
Numéro Vol. 22 - 2009 (n°3)
Date de parution 2009
ISSN 0776-5436
Nombre de pages 194 pages
Format 155x230 mm

Autres articles du numéro :