Apprendre aujourd'hui pour pratiquer demain

suivez-nous sur
s'inscrire à la newsletter
Newsletter Éditions EMS

Se connecter

Mon panier

L’impact du contexte socioéconomique local sur la création d’entreprises en France (Vol. 20 - 2007 (n°2))

24 pages

Auteurs : Franck LASCH


Dans un contexte économique où les grandes entreprises réduisent leur effectif, l’heure est propice pour les petites entreprises car elles sont devenues la source principale de création de nouveaux emplois. Malgré la conjoncture défavorable, les chiffres de l’INSEE pour 2003 confirment que le nombre de créations d’entreprises est en forte hausse. Il s’agit principalement de microentreprises, celles-ci sont, en conséquence, fragiles et plus sensibles aux influences de l’environnement local. Or, les recherches en entrepreneuriat ont rarement eu pour objectif d’expliquer ce type de déterminant en France et, de plus, des analyses empiriques sur la totalité de la population font quasiment défaut. La question suivante se pose alors : « Dans quel environnement socioéconomique prospèrent les jeunes entreprises et quel contexte territorial s’avère plutôt défavorable pour le développement d’activités entrepreneuriales ? » Se concentrant sur cette problématique, cette recherche empirique inclut toutes les entreprises créées entre 1993 et 2001 (champ de l’industrie, du commerce et des services ou ICS, avec plus de deux millions de créations) et met en évidence un déterminant particulier de la création d’entreprises, jusqu’alors peu étudié par la recherche française : les contextes territoriaux. Son apport principal concerne la visibilité, la compréhension et la perception des contextes territoriaux ainsi que leur impact sur le développement des activités entrepreneuriales. Les fortes disparités mesurées entre les 348 zones d’emplois révèlent clairement le lien direct entre les contextes territoriaux et l’intensité de création. Les déterminants majeurs sont le taux de chômage, la croissance démographique et un marché d’emplois hautement qualifiés. Les résultats indiquent aussi que la France s’inscrit de plus en plus dans la dynamique d’une économie fondée sur le savoir, les externalités de savoirs ayant même une incidence fortement supérieure aux externalités d’agglomération. Des pistes de recherche futures sont envisagées à l’issue de ce premier travail. 


 

Over the last decade, a significant shift in terms of new job creation favors small and medium sized firms. While large firms tend to reduce employment and delocalise increasingly, small firms become a principal source of new job creation in France. Despite a difficult overall economic context, the national institute of statistics and economic studies, INSEE, measures a constant increase of the number of new firms created each year. But this extremely dynamic entrepreneurial process masks sharp regional disparities. Mostly SMEs, new firms are extremely fragile and “sensitive” to the local socio-economic context. But does the regional environment significantly affect entrepreneurship and what type of local contexts give opportunities for entrepreneurs ? This pressing issue remains the objective of only very few publications in the field of entrepreneurship, and especially those of French scholars. Additionally, empirical analysis using data of the whole firm stock are nearly absent in the French entrepreneurship landscape, dominated by qualitative studies using sample data. In the present study, an empirical lead forward was made by including data of all new firms created between 1993 and 2001 in the 348 French labor market areas (2,250,000 registrations). The results clearly show that the local socio-economic environment affects entrepreneurship more than a significant manner. Especially “entrepreneurial” areas that display a high level of entrepreneurship are characterizd by a high unemployment rate, a significant population growth, and finally a highly educated local labour force, only to cite the three most important determinants. All these identified factors outmatch agglomeration economies and underline that entrepreneurship in France is closely linked to an emerging knowledge based economy. The present study concludes with a number of points where future research is necessary. 

15,00 €
Revue Revue internationale PME
Numéro Vol. 20 - 2007 (n°2)
Date de parution 2007
ISSN 0776-5436
Nombre de pages 192 pages
Format 155 x 230 mm

Autres articles du numéro :