Apprendre aujourd'hui pour pratiquer demain

suivez-nous sur
s'inscrire à la newsletter
Newsletter Éditions EMS

Se connecter

Mon panier

Les trajectoires de l’intention entrepreneuriale (Vol. 19 - 2006 (n°2))

31 pages

Auteurs : Régis MOREAU, Benoît RAVELEAU


Qu’est-ce qui explique l’évolution, le maintien ou le déclin d’une intention entrepreneuriale (IE) au fil du temps ? Les recherches actuelles n’apportent pas de réponse à cette question, car elles n’intègrent pas l’idée de mobilité et d’incertitude inhérente à toute IE. Après avoir réalisé un travail d’enquête par analyse inductive sur un terrain constitué d’étudiants en économie et en sciences de gestion, nous avons constaté que l’IE pouvait s’étendre sur une durée relativement longue, au cours de laquelle son intensité pouvait considérablement varier. L’hypothèse explicative que nous présentons est la suivante : la trajectoire d’une IE se décompose en trois phases. La première est la découverte de cette possibilité professionnelle. Au cours de la deuxième, les étudiants apprennent à lier satisfaction et situations de type entrepreneurial. La troisième phase concerne le sort qui est fait à l’association précédente : tant qu’elle perdure, l’IE se maintient. En revanche, si des expériences vécues négativement viennent la contredire, l’IE périclite, voire disparaît. 


 

What could stand for the evolution, the upholding or the decline of an entrepreneurial intention (E.I.) as time goes by ? Current researches do not bring any answers to this question, because they do not integrate the idea of mobility and inherent uncertainty of any E.I. Following a work of investigation by inductive analysis on a ground made up of students in economy and sciences of management, we noted that the E.I. could extend over one relatively long duration, during which its intensity could vary considerably. The explanatory assumption that we present is as follows : the trajectory of an E.I. breaks up into three phases. The first one is the discovery of this professional possibility. During the second one, the students learn how to bind satisfaction and situations of the entrepreneurial type. The third one is the fate which is made to the preceding association : as long as it lasts, the E.I. is maintained. On the other hand, if negatively lived experiments come to contradict it, the E.I. may collapse, even disappear. 

15,00 €
Revue Revue internationale PME
Numéro Vol. 19 - 2006 (n°2)
Date de parution 2006
ISSN 0776-5436
Nombre de pages 178 pages
Format 155 x 230 mm

Autres articles du numéro :