Apprendre aujourd'hui pour pratiquer demain

suivez-nous sur
s'inscrire à la newsletter
Newsletter Éditions EMS

Se connecter

Mon panier

Le marketing est-il soluble dans la très petite entreprise ? (Vol. 19 - 2006 (n°3))

34 pages

Auteurs : Jean-Claude PACITTO, Pierre-André JULIEN


Les toutes petites entreprises (TPE) ne manifestent à l’égard du marketing qu’un intérêt limité. Cette réticence ne doit pourtant pas être interprétée comme une résistance au changement ou la simple persistance d’un référent trop traditionnel en matière de gestion ; elle provient de comportements particuliers, notamment d’une relation particulière qu’entretiennent les TPE avec leurs clients et leur environnement. Cette relation se structure autour de la notion de proximité, proximité tant géographique que relationnelle et culturelle. Cette proximité aboutit à une relativisation d’un objectif important du marketing, soit la conquête de nouvelles clientèles. À l’aide d’une enquête auprès de 376 TPE françaises, nous avons analysé les différentes raisons de cette réticence. Nous avons comparé cette enquête à d’autres études de même type. Les résultats confirment que les TPE dédaignent certaines pratiques de marketing sans toutefois délaisser d’autres formes de liens forts avec leurs clients. C’est en examinant ces liens que l’on sera le plus à même de proposer des solutions commerciales et de marketing adaptées à ces entreprises. 


 

Very small enterprises (VSEs) demonstrate limited interest in marketing. This should not, however, be interpreted as resistance to change or simply an overly traditional view of management. Although such a view is part of the relationship between VSEs and marketing, other factors appear to better explain observed behaviour, specifically the particular relationship VSEs have with their customers and their environment. This relationship is built around the concept of proximity, both geographical and cultural, which puts the pursuit of new customers − a primary marketing objective − in a different perspective. We have analyzed the reasons for this lack of interest using a survey of 376 French VSEs. We compared this survey to other similar studies. The results confirm that VSEs reject certain marketing practices, but without neglecting other types of strong customer connections. It is by examining these connections that we can best propose business and marketing solutions to suit these enterprises. 

15,00 €
Revue Revue internationale PME
Numéro Vol. 19 - 2006 (n°3)
Date de parution 2006
ISSN 0776-5436
Nombre de pages 212 pages
Format 155 x 230 mm

Autres articles du numéro :