Apprendre aujourd'hui pour pratiquer demain

suivez-nous sur
s'inscrire à la newsletter
Newsletter Éditions EMS

Se connecter

Mon panier

Relations entre l’exportation, le développement organisationnel et la situation financière des PME canadiennes (Vol. 16 - 2003 (n°2))

22 pages

Auteurs : Josée ST PIERRE


L’exportation des PME est devenue un sujet de préoccupation de plus en plus important pour différents gouvernements qui y voient la possibilité de réduire leur déficit commercial tout en dynamisant le développement économique régional. Malgré l’intérêt que cela présente, un pourcentage relativement faible de PME exportent une partie substantielle de leur production. Évidemment, ce ne sont pas toutes les PME qui ont le potentiel d’exporter. Mais parmi celles qui l’ont, on se demande pourquoi une proportion limitée acheminent vers d’autres pays leurs produits / services. Est-ce parce que leur marché national est suffisant, que les entrepreneurs sont réticents et appréhendent ces activités extérieures, ou est-ce que l’exportation a des conséquences financières difficiles à gérer pour les entrepreneurs? C’est ce dernier élément qui nous intéresse dans cette étude, où nous analysons les caractéristiques financières et organisationnelles d’un groupe de PME exportatrices, que nous comparons à d’autres PME qui ont décidé de concentrer leurs activités sur le marché intérieur. Parmi les résultats obtenus, nous retenons que la taille des entreprises est liée à la probabilité d’exporter, à la diversité et à la destination des exportations. Les PME exportatrices sont plus rentables que les autres, mais elles sont également plus innovatrices et plus souvent engagées dans diverses collaborations d’affaires. L’innovation des PME est un facteur clé et le premier facteur explicatif de l’exportation et du succès de l’entreprise sur les marchés étrangers. 


 

Exports by small and medium-sized enterprises are a growing concern for various governments who see them as a means of reducing their trade deficit while, at the same time, stimulating regional economic development. Despite the interest SMEs generate, only a relatively small percentage of them exports a substantial portion of their goods and services. It is evident that not all of them have export potential. This raises the question as to why only a limited number of those that do have the potential do indeed export. Is it because domestic markets are sufficient ? Are entrepreneurs reluctant because they are wary of doing business outside their own market ? Does exporting present financial hurdles that are too difficult for them to tackle ? This last question is the focus of this article devoted to a comparative study of the financial and organizational characteristics of a group of SMEs which export, and those of SMEs which concentrate their activities in the domestic market. Findings reveal that business size is a factor linked to export potential as well as to the diversity and destination of exports. Exporting SMEs are more profitable than others ; they are also more innovative and are more often involved in various business collaborations. Innovation in SMEs is a critical factor ; it is the key to exports, and to success on the foreign market. 

15,00 €
Revue Revue internationale PME
Numéro Vol. 16 - 2003 (n°2)
Date de parution 2003
Auteur(s) Josée ST PIERRE, Pascale BUENO MERINO, Christian BRODHAG, Natacha GONDRAN, Bernard SURLEMONT, André LEMAîTRE, Hélène WACQUIER
ISSN 0776-5436
Nombre de pages 141 pages
Format 180 x 260 mm

Autres articles du numéro :