Apprendre aujourd'hui pour pratiquer demain

suivez-nous sur
s'inscrire à la newsletter
Newsletter Éditions EMS

Se connecter

Mon panier

Information financière et politique d’offre de crédit bancaire aux PME : cas du Cameroun (Vol. 15 - 2002 (n°1))

28 pages

Auteurs : Henri WAMBA, Louise TCHAMANBÉ-DJINÉ


L’information financière est un élément déterminant pour la banque dans l’appréciation du risque de l’emprunteur. Elle soulève un certain nombre de problèmes, notamment celui de son imperfection due à l’asymétrie d’information. La littérature financière propose un ensemble de signaux et mécanismes incitatifs susceptibles de réduire l’imperfection de l’information qui existe entre le créancier et l’emprunteur. Pour identifier ceux sur lesquels se fondent les banques camerounaises dans leur décision de prêts aux PME, une étude empirique a été réalisée. Il en est ressorti que, lorsque la relation de clientèle ou relation de long terme appréhendée par la régularité dans le remboursement des prêts n’est pas prise en compte, l’apport personnel, la valeur de la garantie et le ratio d’autonomie financière traduisant de manière générale l’importance du patrimoine de l’emprunteur sont les signaux financiers déterminants devant le niveau d’engagement envers les tiers et la rentabilité du projet. Lorsque la relation de clientèle est prise en considération dans le test, le patrimoine de l’emprunteur est relégué au second plan au profit de cette dernière. Il est apparu par ailleurs que le dividende versé aux actionnaires a une portée significative limitée dans la décision du banquier, compte tenu de la structure du capital « unipersonnel » de la plupart des PME camerounaises. 


 

The financial information is an element determining for the bank in the assessment of the risk of the borrower. It lifts a certain number of problems, notably that of its imperfection due to the asymmetry of information. The financial literature proposes a set of signals and mechanisms and incentives susceptible to reduce the imperfection of the information that exists between the lender and the borrower. To identify those on which Cameroonian banks base their decision of loans for the small businesses, an empirical study has been realized. It emerged that, when the customer relationship or the long term relation apprehended by the regularity in the refund of loans is not taken into account, the personal capital, the value of the collateral and the ratio of financial autonomy translating in general terms the importance of the capital of the borrower are financial signals determining ahead the level of commitment towards third parties and the profitability of the project. When the relationship of clientele is taken into consideration in the test, the capital of the borrower is relegated to the second plan to the profit of this last. It appeared furthermore that the versed dividend to shareholders has a limited significant reach in the decision of the banker considering the structure of the capital «plainpersonnel» of most Cameroonian small businesses. 

15,00 €
Revue Revue internationale PME
Numéro Vol. 15 - 2002 (n°1)
Date de parution 2002
Auteur(s) Malek BOUHAOUALA, Pascal CHANTELAT, Henri WAMBA, Louise CADIEUX, Jean LORRAIN, Louise TCHAMANBÉ-DJINÉ, Jacques-Bernard SAUNER-LEROY, Armelle GODENER
ISSN 0776-5436
Nombre de pages 143 pages
Format 180 x 260 mm

Autres articles du numéro :