Apprendre aujourd'hui pour pratiquer demain

suivez-nous sur
s'inscrire à la newsletter
Newsletter Éditions EMS

Se connecter

Mon panier

Facteurs de risque des stratégies collectives entrepreneuriales : trois études de cas longitudinales (2002-2011) (Vol. 28 - 2015 (n°1))

30 pages

Auteurs : Virginie NOIREAUX


Ce travail s’inscrit dans la continuité des travaux menés sur les stratégies collectives entrepreneuriales (SCE) et s’intéresse à leur dynamique relationnelle. À travers trois cas étudiés de manière longitudinale sur plus de neuf années, nous constatons l’existence d’une dynamique relationnelle qui construit et anime les actions. Les résultats de cette recherche tendent à montrer que la pérennité des SCE semble être étroitement liée à ce processus qui s’articule à trois niveaux : individuel (PME-PMI), groupe et autres parties prenantes. Cette dynamique permet de limiter les risques organisationnels des SCE. Son étude nous permet de dégager un certain nombre d’enseignements pour les acteurs de SCE : une très bonne communication interne, l’identification et la communication continue avec les parties prenantes critiques et institutionnelles, une taille restreinte du comité de pilotage, des décisions orientées vers le plus grand nombre de PME parfois au détriment d’objectifs individuels plus ambitieux. Nous constatons également que l’encastrement institutionnel, très présent les premières années, fait place à un encastrement social, ce qui permet à la SCE d’acquérir une certaine autonomie. 


Risk factors in the entrepreneurial collective strategies : three longitudinal case studies (2002-2011) 

This work is interested in the dynamic process of the entrepreneurship collective strategies (ECS). Through three cases of ESC studied during eight years, we notice the existence of a dynamic process which builds and leads the actions. The results of this research tend to show that the perpetuity of the ECS seems to be strictly connected to this process. The dynamic process articulates three levels : individual (SMEs/ 88 / RIPME volume 28 - numéro 1 - 2015 SMIs), group and others stakeholders. This dynamics allows limiting the organizational risks of the ECS. This study allows us to propose some teachings for the actors of ECS : a very good communication in the group, the identification and the communication with the critical stakeholders, a size restricted by the steering committee, the decisions directed to the large number of SMEs. 

15,00 €
Revue Revue internationale PME
Numéro Vol. 28 - 2015 (n°1)
Date de parution 2015
ISSN 0776-5436
Nombre de pages 214 pages
Format 180 x 260 mm

Autres articles du numéro :