Apprendre aujourd'hui pour pratiquer demain

suivez-nous sur
s'inscrire à la newsletter
Newsletter Éditions EMS

Se connecter

Mon panier

Les conditions de réussite des joint-ventures internationales en Algérie

Malik BOUACIDA - 2018 - 144 pages

Collection : Business Science Institute
Thèmes : Management / Organisation / Stratégie   Recherche / Essais   Entrepreneuriat / PME  


ISBN : 978-2-37687-169-9
Année de parution : 2018
Nombre de pages : 144 pages
Format : 140x220
Type d'ouvrage : Broché / noir
Disponible : Oui
version papier 20,00 €
e-book 12,99 €
Envoi rapide

Les investissements directs étrangers (IDE) sont d’importance cruciale pour les pays en développement. Ils constituent un rouage essentiel au processus de développement économique. En effet, grâce au transfert du savoir-faire et à l’acquisition de nouveaux équipements, ils permettent aux économies locales de bénéficier de nombreux effets positifs tels que la montée en compétences de la ressource interne et l’amélioration de la compétitivité des entreprises.

La plupart des responsables des pays en développement se sont rendu compte que l’engagement de leurs entreprises dans des alliances avec des firmes étrangères constituait un passage obligatoire pour accéder aux compétences techniques et managériales. Ainsi, pour initier cette dynamique de coopération inter-entreprises, de nombreux pays du sud ont adapté leur dispositif législatif afin de le rendre plus attractif à l’investissement étranger.

Ce livre propose une approche managériale et académique du transfert inter-organisationnel de connaissances et de la performance au sein des alliances internationales de type nord-sud. En s’appuyant sur une revue de la littérature très riche et une étude qualitative réalisée auprès de responsables d’entreprises algériennes, Malik Bouacida tente d’identifier les principaux facteurs explicatifs de la réussite des joint-ventures internationales implantées en Algérie.

Malik BOUACIDA

Malik BOUACIDA

Malik BOUACIDA est enseignant-chercheur permanent à l’université de Strasbourg. Il intervient à l’IUT Robert Schuman et à l’École de Management Strasbourg où il est également responsable du Master Management mention ingénierie d’affaires (Strasbourg et Alger).

Titulaire d’un Doctorat en Business Administration du Business Science Institute et de iaelyon School of Management, d’un DEA en finance de l’IAE Dijon, il est aussi le fondateur de l’EM Alger Business school.

Il s’intéresse aux problématiques d’implantation des entreprises étrangères au Maghreb et plus particulièrement aux questions relatives à la performance des joint-ventures internationales et au transfert de connaissances inter-organisationnel au sein des alliances de type nord-sud.